ACTUALITES




Retrouvez tous les mois sur notre
site l'essentiel de l'actualité
sociale, fiscale et du droit des
affaires.
  • Droit social (Tout voir)
    01/06/2019
    Un employeur peut conclure une rupture conventionnelle avec un salarié protég... En savoir plus
  • Fiscalité (Tout voir)
    01/06/2019
    Liste noire de l'UE actualisée. Le 17 mai 2019, le Conseil de l’Union européenne... En savoir plus
  • Droit des affaires (Tout voir)
    01/06/2019
    La société est systématiquement condamnée lorsque le dirigeant ne fait p... En savoir plus
  • A savoir également (Tout voir)
    01/06/2019
    Non, la loi sur l’orientation des mobilités, qui devrait autoriser les président... En savoir plus

Outils

  • Chiffres clés (Tout voir)
    01/06/2019
    Le réseau des URSSAF a publié le 2 mai 2019 le résultat de ses actions de lutte... En savoir plus
  • Calendrier fiscal (Tout voir)
    31/12/2019
    Date limite d'option pour le paiement de la TVA à partir du 1erdécembre 2019 pour les ... En savoir plus

Actualités - Droit social

LE SMIC ET LE MINIMUM GARANTI APPLICABLES A COMPTER DU 1ER JANVIER 2019 SONT FIXES

01/01/2019

Le SMIC a été officiellement annoncé le 19 décembre 2018 en Conseil des ministres et confirmé par décret le même jour : il s’élèvera pour les périodes d’emploi effectuées à compter du 1er janvier 2019 à 1 521,22 € par mois sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Le gouvernement a confirmé le montant du SMIC à l’occasion du Conseil des ministres du 19 décembre 2019. Un décret pris le même jour porte ainsi le SMIC horaire brut de 9,88 € à 10,03 € au 1er janvier 2019 en métropole, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon, soit une hausse de 15 centimes (+ 1,5 %).

En pratique, cette revalorisation correspond à l’application mécanique des règles prévues par le code du travail, sans coup de pouce.

Le SMIC mensuel brut d’un salarié mensualisé est donc, au 1er janvier 2019, de :

-1 521,22 € pour un salarié mensualisé soumis à une durée collective du travail de 35 h hebdomadaires ;
- 1 712,46 € pour un salarié soumis à une durée collective de travail de 39 h hebdomadaires avec une majoration de 10 % de la 36e à la 39e h ;
- 1 738,54 € pour un salarié soumis à une durée collective de travail de 39 h hebdomadaires avec une majoration de 25 % de la 36e à la 39e h.

À Mayotte, le SMIC horaire brut est fixé à 7,57 €.

Parallèlement, la valeur du minimum garanti est portée à 3,62 € au 1er janvier 2019. En matière de cotisations, ce paramètre sert encore de référence pour l’évaluation de l’avantage en nature repas dans les hôtels cafés-restaurants.

Décret 2018-1173 du 19 décembre 2018, JO du 20